Contact Us

Use the form on the right to contact us.

 

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

REVUE DE PRESSE

"Sweelinck démarre dans cette sorte d’errance chère à certains, faite de ruptures et de suspensions apparemment arbitraires mais bientôt justifiées : Mark Edwards entraîne l’écoute dans des régions inédites et fantasques, utilisant toutes les ressources de son instrument (lequel connut pourtant des problèmes de justesse), de sa virtuosité et de son imagination, avec la marque - dans l’ampleur du jeu - de l’organiste qu’il est aussi. Bach sera plus édifiant encore, bénéficiant d’un excellent choix d’instrument et mené avec une autorité souveraine. Ovation."

M. Mergeay, "Révolution au concours de Bruges," La Libre Belgique, 11 août 2012


"Il est rare qu'un récital mixte au clavecin procure une expérience émotionnelle bouleversante. En voici un exemple. [...] J'ai étudié la musique de Kuhnau et Reincken ; je n'avais jamais senti qu'ils étaient plus que des artisans compétents de second ordre. Les interprétations [sur ce disque] les élèvent au rang de compositeurs de premier plan, grace en grande partie à des changements de tempi soigneusement gradués auxquels répondent les émotions de l'auditeur. [...] 

La pièce de Bach est la puissante Chaconne pour violon solo, transposée vers La mineur et minutieusement élaborée par Edwards. Il y apporte même des idées de Liszt et Busoni. Cette interprétation de la Chaconne est la plus agitée que je n'ai jamais entendue, tous instruments confondus, et la modulation vers La majeur dans la partie centrale laisse bouche bée. La précédente heure de musique mène inexorablement vers ce moment. [...] Tout peut arriver dans une interprétation aussi superbe et c'est bien ce qui arrive." (Traduit de l’anglais)

B. Lehman, Revue du disque La Descente d'OrphéeAmerican Record Guide, mai/juin 2017, p. 165.


“La musique de Rameau est bien au-dessus de la mêlée de celle de ses contemporains. Edwards brille dans le Troisième Concert des Pièces de clavecin en concert, donnant du brillant et de la clarté à sa partie complexe.” (Traduit de l’anglais)

C. Downey, “A Delicious Taste of French Indulgence,” WashingtonClassical.com, 5 novembre 2018.


"Jouant [les Variations Goldberg] de mémoire, M. Edwards a façonné une lecture à la fois lyrique et virtuose, assisté par un clavecin qui chantait magnifiquement dans la salle Kulas. Les spectateurs ont demandé un rappel et M. Edwards a offert une délectable chaconne de Forqueray." (Traduit de l’anglais)

D. Hathaway, "Oberlin BPI: Week 2, Day 2." ClevelandClassical.com, 3 juillet 2017.


"Mardi après-midi dans la First Lutheran Church, le claveciniste canadien Mark Edwards a présenté un programme qui a tracé l'évolution de la musique de Bach de sa jeunesse à sa maturité.  Edwards a manié les fioritures somptueuses et les séquences tape à l'oeil de Bach avec confiance [...]. Il a éblouit particulièrement l'assistance avec sa propre transcription ornée de la célèbre chaconne de la partita de violon en ré mineur."   (Traduit de l’anglais)

Longaker, M. "Rising Stars in Boston,"Early Music America, 19.3, automne 2013.